Accueil Blog Décision définitive concernant l'application de la pâte, de la pommade et de la suspension de shu ...

Mardi, 12 Mai 2015 15:16

Décision définitive concernant l'application de la pâte, de la pommade et de la suspension de shungite à usage externe

Rate this item
(0 votes)

L’Université d’Etat de Médecine de Nord-Ouest I. I. Mechnikov

Département de Dermatovénéréologie

(Chef du département prof. M.E. Starchenko)

 

DÉCISION DÉFINITIVE

 concernant l'application de la pâte, de la pommade et de la suspension de shungite à usage externe

 

Le but de la présente recherche est l'étude de l'efficacité de la suspension de shungite sous forme de compresse mouillée, de pâte de shungite et de pommade pour l’usage externe.

Le groupe de patients (53) qui souffraient de diverses formes de dermatoses allergiques, de psoriasis et d’érythème annulaire centrifuge a été formé. Le plus grand groupe de 23 personnes était composé de patients souffrant d'eczéma. Presque tous les patients avaient une progression sévère, capricieuse et torpide de la maladie dans les antécédents médicaux.

 

Le groupe d'étude II de 9 personnes était composé de patients atteints de dermatite atopique (névrodermite disséminée). Tous les patients avaient une progression récurrente sévère de la maladie avec  de fortes démangeaisons de la peau. Il est vraiment difficile de choisir un traitement externe pour ces patients car il y a une intolérance à plusieurs médicaments dans ce cas.

Le troisième groupe d'étude de 15 personnes était composé de patients qui souffraient de psoriasis exsudatif  et de psoriasis avec de grandes plaques infiltrantes; trois patients souffraient de séborrhée congestive.

Il y avait 53 patients sous les soins des médecins au total. Ils étaient âgés de 18 à 80 ans, mais le plus grand groupe était âgé de 30-50 ans. Il y avait 21 femmes et 32 hommes.

La SUSPENSION DE SHUNGITE a été utilisé pour traiter des patients qui souffraient d’un déroulement sévère de la maladie de peau suivi d’œdème, d’érythème; et certains des patients souffraient de suintement.

Il y avait 23 patients sous observation, dont 16 personnes avaient l'eczéma à la phase d'exacerbation avec microvésiculation; 5 d'entre eux avaient une dermatose atopique (névrodermite disséminée); 2 d'entre eux avaient la forme désagréable de psoriasis exsudatif suintant. Tous les patients sans exception se plaignaient de démangeaisons sévères.

La suspension de shungite a été utilisé sous la forme de compresses et de pansements humides à sec à une dilution de 1: 3. On changeait des pansements 3-4 fois tout au long de la journée. Tous les patients ont remarqué une diminution des démangeaisons d'abord, puis la disparition des démangeaisons. Dans les 2-3 premiers jours on a remarqué l'arrêt de suintement et de l’œdème, le rétablissement - 3, l’amélioration - 17, sans réponse - 3. Plus tard, 20 patients ont été traités avec de la PÂTE DE SHUNGITE. Nous avons utilisé de la shungite 25% basée sur la pâte de zinc. Il y avait 32 patients sous observation avec le diagnostic: l'eczéma - 17 personnes, atopique dermatose (névrodermite disséminée) - 6, le psoriasis - 6, séborrhée congestive - 3 personnes. 

7 patients qui souffraient d'eczéma avaient une hypersensibilité au traitement externe, l'intolérance à de nombreux médicaments (goudron de bois, naphtalène, bismuth subgallate, acide borique, acide salicylique). Les patients atteints d'eczéma atopique et dermatose se plaignaient de démangeaisons sévères qui restait même dans le cadre d’une thérapie de désensibilisation.

La pâte de shungite a été bien toléré par tous les patients. Ils ont remarqué la diminution et la disparition complète des démangeaisons. Le cinquième-septième jour d’utilisation de la pâte de shungite l’érythème et l’œdème disparissaient. Les patients atteints d'eczéma ont obtenu des bienfaits particuliers de la thérapie menée. On a observé une évolution favorable (disparition des démangeaisons; aplatissement des papules et des plaques; disparition de desquamation) dans le psoriasis. Les bienfaits particuliers ont été remarqués chez 3 patients atteints de séborrhée congestive. L’érythème et l’hyperkératose diminuaient grâce au traitement externe combiné avec le traitement général. Le rétablissement - 20, l’amélioration - 12, sans réponse – 0.

La POMMADE DE SHUNGITE 25% (à la base de vaseline) a été utilisée pour traiter les malades chroniques (18), 6 d'entre eux avaient l'eczéma, 3 d'entre eux avaient une dermatose atopique (névrodermite disséminée), 9 d'entre eux avaient le psoriasis.

Il y avait des signes d'une inflammation chronique (infiltration, fissures) sur la peau des patients. Chacun d'eux se plaignait de démangeaisons sévères. Lors du premier jour la démangeaison a disparu chez  83% des patients, après 7-10 jours l’infiltration a été guérie presque complètement chez les patients qui ont eu l'eczéma et dermatite atopique; les plaques de psoriasis se sont aplaties considérablement. Le rétablissement - 6, l’amélioration - 10, sans réponse – 2.

Par conséquent dans le groupe des patients étudiée par nous (53) 29 patients se sont rétablis ce qui est égal à 54,7%. En général, c’étaient des patients qui souffraient de dermatoses allergiques (eczéma, dermatose atopique).

L’amélioration a été remarqué chez 19 patients (qui est égal à 35,8%). Le groupe d'étude.comprenait des patients atteints de dermatoses atopiques, de psoriasis et de séborrhée congestive.

Aucun effet ne s'est manifesté chez 2 patients avec dermatose atopique qui est égal à 9,5%.

La synthèse et l’analyse des résultats obtenus nous permet d'arriver à la conclusion que la suspension, la pâte et la pomade de shungite: 1) sont remèdes externes non dangereux qui ont de puissants effets antihistaminiques et anti-inflammatoires arrêtant les démangeaisons et l’inflammation de la peau. 2) n’ont pas d’effet adverse; aucune complication n'a été remarqué au cours du traitement.

Ainsi les résultats obtenus prouvent l'efficacité de la suspension, de la pâte et de la pommade de shungite pour le traitement externe des patients souffrant de dermatoses allergiques, de psoriasis et de séborrhée congestive. Elles jouir de propriétés anti-inflammatoires (les démangeaisons, l'inflammation) et peuvent être utilisés pour le traitement externe des patients souffrant de maladies de la peau.

 

Chef de département

Professuer, docteur en medicine                  Starchenko M.E.

Professeur associé

Candidat en sciences médicales                   Piryatinskaya V. A.

Médecin assistant                                          Lytaeva E. A.

Le groupe de patients (53) qui souffraient de diverses formes de dermatoses allergiques, de psoriasis et d’érythème annulaire centrifuge a été formé. Le plus grand groupe de 23 personnes était composé de patients souffrant d'eczéma. Presque tous les patients avaient une progression sévère, capricieuse et torpide de la maladie dans les antécédents médicaux.

Read 1892 times Last modified on Lundi, 14 Mars 2016 12:42