Accueil Blog La modification de l’état énergétique d’une personne et de l'eau lors de séjour dans la cham ...

Vendredi, 02 Octobre 2015 16:54

La modification de l’état énergétique d’une personne et de l'eau lors de séjour dans la chambre de shungite

Rate this item
(0 votes)

L’expérience a porté sur 10 sujets dont les doigts ont été mesurés dans un mode statique avec et sans filtre. On a mesuré des GDV-grammes au mode d’arrièreplan et immédiatement après 30 minutes de séjour dans la chambre de shungite (chambres traitées avec des matériaux de construction de magnésiumshungite). On a également examinée l’eau potable en l’influençant par la shungite de diverses façons. L’eau a été mesurée à l’aide du dispositif “seringue”. Le tournage a été effectué sur l’appareil de GDV – le caméra du professeur Korotkov K.G.

biopole

La méthode GDV est l’enregistrement et l’analyse de la luminescence induite par les objets, y compris l’ordinateur biologique, lorsqu’ils sont stimulés par un champ électromagnétique avec une amplification de décharge de gaz. Les paramètres de l’image de décharge de gaz dépendent des propriétés de l’objet en cours d’examen et ainsi donc, en analysant la nature de la luminescence induite par les objets, il est possible d’évaluer l’état de l’énergie d’un objet à un point particulier. La méthode est basée sur l’effet Kirlian bien connu (mesure à haute fréquence).

 

Procédure de tournage:

• Statique avec filtre;

• Statique sans filtre;

• Prise de vue de tous les 10 doigts;

• Série de tournage pour chaque personne;

• Fond – prise de vue avant l’influence;

• Prise de vue après l’influence.

 

Influence:

• Personne – le séjour dans la chambre de shungite pendant 30 minutes.

• Eau – le séjour dans la chambre de shungite pendant 30 minute

 

Résultats:

 

Le niveau d’activation se normalise immédiatement après avoir été dans la chambre de shungite. La figure 1 représente le schéma de l’index d’activation, ce qui montre que toutes les valeurs ont tendance à pénétrer dans le couloir de norme (le couloir de norme pour l’index d’activation est pris à partir de 2 à 4 unités et mis en vert).

 

Pic. 1 The first column is background

The second column is after staying in the shungite room

 

No.1 Votinova

6,33

1,976

No.2 Kireeva

2,736

2,062

No.3 Krasnoselsky

3,343

4,435

No.4 Morozov

7,92

3,112

No.5 Steshenko

10

7,86

No.6 Alexandr

2,24

2,63

No.7 Vladimir

2,36

3,14

No.8 Dmitry

1,69

2,32

No.9 Ivanovich

2,7

2,5

No.10 Marina

3,94

1,93

Image 1 La première colonne est le fond.

La deuxième colonne est après avoir séjourné dans la chambre de shungite Voici les résultats de l’évaluation des personnes impliquées dans l’expérience. Il peut être conclu que par rapport à tous les participants de l’expérience (sauf deux), le séjour dans la chambre de shungite conduit à une distribution de couleur plus intense et uniforme ainsi que la zone de luminescence augmente uniformément sur tout le contour de 1 à 5 pour cent.

 

 

 

 

 

Le sujet – Votinova

                                     Graphique de mesure des zones normalisées selon des secteurs:

Avant l'influence

La couleur rouge avec filtre

Bleu sans filtre

après l'influence

La couleur rouge avec filtre

Bleu sans filter

 

Distribution de l’intensité de luminescence sans filtre

Valeur de fond (avant l'influence)                                       Après l'influence

 biopole2

 

CHANGEMENT DE L'EAU

Le diagramme montre le résumé total des dépendances surface-temps:

De bas en haut:

• L'eau avant d’être mise dans une chambre avec shungite;

• L'eau après le trempage d’une pyramide de shungite;

• L'eau après le trempage d’une balle de shungite;

• L'eau après le trempage d’un cube de shungite;

• L'eau, après avoir été dans la chambre avec shungite pendant la journée.

L'eau du robinet a été utilisé.

 biopole3

La conclusion de la première expérience:

Après le traitement des solutions (l'eau du robinet et de l'eau minérale de marque Svyatoy Istochnik) dans la chambre de shungite leurs caractéristiques se changent. Les données sont en corrélation avec les expériences précédentes: en ce qui concerne Sviatoï Istochnik la différence de delta est supérieure à l'égard de l'eau. En comparant les deux solutions (l’eau avec une pyramide de shungite et l'eau du robinet), on peut conclure que ces solutions ont des propriétés similaires d’après l'étude de la méthode GDV.

 

Other information:

 

Read 2756 times Last modified on Mercredi, 14 Octobre 2015 13:27