Vendredi, 04 Décembre 2015 14:45

Stress Géopathique

Rate this item
(1 Vote)

Des zones géopathiques sont une idée des zones sur la surface de la terre apparaissant dans un certain nombre de théories et legends urbaines qui déclare la présence de certains phénomènes géologiques et géodésiques inconnus qui nuisent à la santé et le bien-être des êtres humains, des animaux et des plantes.

 

L'un des premiers qui a étudié le problème des zones géopathiques était Gustav von Pohl. Il a affirmé qu’il y avait un facteur précédemment non reconnu dans un groupe de personnes qui sont mortes du cancer dans une des villes c’est que leurs lits étaient dans des zones géopathiques. En 1976 (selon d'autres sources en 1960) Ernst Hartmann a publié le livre "La maladie liée à notre lieu de vie”.

Plus tard K. Bachler cite un certain nombre de signes que le lit d’une personne se trouve dans la zone géopathogènes: "l’antipathie pour le lit, l’endormissement long (pendant des heures), les troubles du sommeil, l'anxiété, la fatigue et l'épuisement du matin après le réveil, sautes d'humeur, et la dépression, palpitations et crampes dans les jambes. Chez les enfants c’est aussi le sentiment de peur, des cris, le grincement des dents, des frissons dans le lit, le désir de quitter le lit, la perte d'appétit. "

 

Dans de nombreux cas, l'utilisation du terme suggère que les faits des effets négatifs sur la santé humaine ont été découvert, bien que la cause exacte (effet des champs électromagnétiques, les émissions de contaminants dans l'atmosphère, le bruit, les infrasons, etc) n'a pas été établie.

Failles géologiques de la croûte terrestre, en particulier les couches supérieures (fissures, vides) sont accompagnés par des changements de du champ électromagnétique et d'autres paramètres sur la surface. Des formations anthropiques (la tuyauterie, des tunnels, des métros, des mines, etc.) peuvent également affecter la formation des «zones géopathiques".

 

Les partisans de la théorie des zones géopathiques affirment que "l'impact négatif des zones géopathiques sur la santé humaine a été identifié depuis longtemps." On cite comme exemple des maladies mentales, la sclérose en plaques, l'arthrite, les maladies cardiovasculaires et le cancer, ainsi que toutes les cas de détérioration de la santé, l’augmentation de la pression, l’accélération du rythme cardiaque, etc.

 

L’impact des zones géopathiques sur des plantes et des animaux.

 

Les partisans de la théorie des zones géopathiques affirment que «au-dessus de cours d'eau souterrains souffrent des bouleaux, tilleuls et la plupart des conifères: il y a des excroissances, une forte augmentation du nombre des formes laides", "des pommiers sont caractérisés par le jaunissement tôt et la chute des feuilles, pruniers et des poiriers flétrissent et se dessèchent."

 

Les moyens de protection

 

Malgré l'absence d'accord sur la nature du "rayonnement géopathogènes” parmi les partisans du concept on offre une variété de façons de «protéger contre les rayonnements des zones géopathiques":

● «la neutralisation des rayonnements" par des matériaux absorbants – la shungite, le feutre, le carton, la cire dans la gamme des longueurs d’onde d'un centimeter ou plus;

● « les déviateurs» - des treillis métalliques;

● «les capteurs» - des "pyramides d'énergie», «des générateurs» et «des modulateurs», compensant le rayonnement géopathogène externe d'origine inconnue;

● la sortie de la zone d'action.

Vous pouvez acheter des pyramides, des sphères, des cubes, des pendentifs, des bracelets, des colliers de shungite et aussi des matériaux de costruction protecteurs pour créer des salles de shungite.

Read 1923 times Last modified on Mardi, 26 Avril 2016 11:08