Accueil Blog L’hôpital républicain du ministère de la Santé de la République de Carélie à propos de l'ut ...

Mardi, 12 Mai 2015 15:19

L’hôpital républicain du ministère de la Santé de la République de Carélie à propos de l'utilisation de shungite

Rate this item
(0 votes)

Annexe 4

 

Société par actions “CARBOSHUNGIT”

Au Directeur Kalinin Y.K.

 

Conclusion préliminaire

En Février-Mars 1998 dans le département orthopédique de l'hôpital républicain du ministère de la santé de Carélie avec le consentement des patients on a effectué l'application externe de l’infusion de shungite-carbone (ISC) avec un pH entre 2,8 et 3,2 m sur 12 patients présentant des troubles suivants:

ulcères de jambe trophiques - 6 patients

ostéomyélite du tibia - 5 patients

bursite prépatellaire purulente - 1 patient.

 

L’infusion a été utilisée de la manière suivante:

a) Application d’un pansement imprégné pour une journée avec le changement ultérieur

b) Application d’un pansement imprégné avec une imprégnation supplémentaires toutes les trois heures

c) Application d’un pansement imprégné pour trois heures avec le changement toutes les 30 minutes

d) Le lavage des voies sinusales

e) Le lavage des plaies purulentes 24 heures par jour en utilisant le drainage par aspiration

 

La première experience a prouvé l'efficacité de l’application de l’infusion de shungite-carbone pour

nettoyer des plaies et des ulcères de l’enduit  fibrino-purulent, diminuer la carnosite et accélérer

l'épithélialisation marginal. En appliquant la méthode en combinaison avec d'autres facteurs

thérapeutiques on a atteint une épithélialisation de l'ulcère chez tous les patients traités. La guérison

de l'ostéomyélite et la diminution des écoulements purulents ont été notées. Le lavage de la bourse en

cas de bursite purulente prépatellaire pendant cinq jours en combinaison avec des antibiotiques et

l'immobilisation a arrêté le processus purulent rapidement et a détourné l'opération. 

Première expérience de l’application de ISC donne des résultats positifs et confirme la nécessité

d'augmenter le volume et des méthodes d'approbation pour des entités cliniques. 

12.08.1998

 

Médecin-chef adjoint de l'hôpital républicain du service de chirurgie

Chef de service d'Orthopédie et de Traumatologie 

Read 1708 times Last modified on Lundi, 18 Mai 2015 19:04